La Dame de fer n’est plus.

Par  |  Aucun commentaire

tatcher

Elle fut la première femme d’une grande démocratie occidentale à diriger son pays. Le site britannique PinkPress rappelle l’apport de la controversée Dame de fer aux droits de la communauté LGBT, qui ressemble fortement à une danse bien connue : un pas en avant, un pas en arrière.

En 1967, elle donna son appui à la décriminalisation de l’homosexualité. Toutefois, en tant que première ministre, elle bannissait l’enseignement ou la promotion de l’homosexualité, s’inquiétant que l’on enseigne aux enfants qu’ils ont un droit inaliénable d’être gays. Certains considèrent cette loi passée en 1988 et abrogée en 2003 comme le pire recul des droits LGBT en un siècle en Grande-Bretagne.

Voici le lien vers la vidéo de son célèbre discours homophobe.