Le GRIS-Montréal récompensé par le gouvernement

Par  |  Aucun commentaire
Prix d'excellenceLes Prix d’excellence visent à reconnaître les initiatives et réalisations exceptionnelles au sein du réseau de la santé et des services sociaux du Québec. Assorti d’une bourse importante de 20.000 $, le Prix d’excellence octroyé au GRIS-Montréal pour son projet intitulé « 15 ans à combattre l’homophobie, ça change des vies! » représente la deuxième distinction que l’organisme reçoit du domaine de la santé. L’an dernier, à la même époque le GRIS-Montréal recevait une bourse de l’Association des médecins psychiatres du Québec pour sa contribution à la santé mentale des Québécois.

«15 années d’efforts collectifs et d’engagement»

Pour Robert Pilon, président du GRIS-Montréal, ces récompenses sont à l’image de tous ceux et celles qui œuvrent au sein de l’organisme depuis 1994 : «En 11 ans de bénévolat, j’ai vu passer au GRIS des gens exceptionnels comme bénévoles et comme employés. Et ce qui les caractérise tous, c’est leur immense générosité et leur souci d’offrir un service de qualité pour que les jeunes puissent s’épanouir dans un monde sans homophobie. Je suis donc très fier que leur travail soit reconnu par le gouvernement du Québec. Dans ce Prix d’excellence, il y a un peu de chacun d’entre eux.»
Pour sa part, Marie Houzeau, directrice générale de l’organisme, a affirmé «que ce Prix d’excellence constitue l’une des plus belles distinctions que le GRIS puisse recevoir. Il marque 15 années d’efforts collectifs et d’engagement sans faille, 15 ans de foi en notre mission et en la pertinence de notre action.»

Environ 850 interventions par an

Bien ancré dans la communauté LGBT et de plus en plus reconnu par le milieu scolaire, le GRIS-Montréal est le plus important organisme québécois à démystifier l’homosexualité et la bisexualité dans les écoles.
Les interventions du GRIS sont données sous forme de témoignages par des bénévoles spécialement formés pour répondre aux questions des jeunes. Elles ont pour but de favoriser une meilleure connaissance des réalités des personnes gaies, lesbiennes et bisexuelles et de faciliter leur intégration dans la société.
Le GRIS-Montréal réalise en moyenne 850 interventions par année. L’an dernier, il a connu une année record en visitant 988 classes réparties dans 169 établissements. Depuis sa fondation, ses bénévoles ont rencontré plus de 153 000 jeunes. En plus de son travail de démystification, le GRIS-Montréal effectue des travaux de recherche sur l’homophobie à l’école et est appelé régulièrement à partager son expertise sur le sujet, au Québec comme à l’étranger.

Crédit photo : GRIS-Montréal