À quand le don de sang pour les gais?

Par  |  Aucun commentaire

Depuis son apparition sur le net l’image a dû être modifiée afin de répondre aux droits d’auteurs. La version originale a été partagée 16 503 fois avant que Pelletier ne se décide à changer l’une des deux photos pour la rendre conforme. Originaire de Portneuf, le jeune homme, lui-même homosexuel, a pris la décision de présenter son opinion en pointant les failles du système actuel. Pelletier précise pourtant : « Ceci est une affiche que j’ai faite pour présenter mon point de vue. Ce n’est pas une campagne officielle et aucune entreprise ou groupe n’y est associé. Héma-Québec, qui se doit d’adhérer aux demandes transmises par Santé Canada, n’est aucunement visée par ce message. »

Son «meme» montre le profil d’une jeune fille qui a fait une dizaine de dons de sang tout en ayant des habitudes sexuelles à risque avec plus d’une trentaine de partenaires à l’âge de 24 ans, pour ensuite montrer celui d’un homosexuel n’ayant fait aucun don malgré un profil de donneur irréprochable. Si l’intention est bonne et pertinente, certain critique quand même le manque de réalisme du portrait d’un gai de 28 ans, en couple depuis 8 ans et n’ayant à son actif qu’un seul partenaire sexuel. Quoi qu’il en soit, espérons que cette démarche virale fera réfléchir le gouvernement qui de son côté, continue de clamer que le refus d’accepter le sang homosexuel est une décision purement sécuritaire.