Le Festival de Jazz à Québec – Virginie Brunelle à la Méduse : sorties et spectacles

Par  |  Aucun commentaire

Des trompettes, encore des trompettes…

On ne pourra pas passer à côté… Que ce soit, au Largo, les somptueuses Ingrid Jensen et Marianne Trudel Quartet samedi ou le surdoué Jeremy Pelt dimanche, les grandioses Paolo Fresu et Omar Soca au Capitole vendredi ou les créateurs et multi-talentueux Nozen et SoCalled au Cercle samedi, le Jazz entreprendra toutes les scènes de la ville. Le Festival, en branle depuis ce lundi, a d’ailleurs commencé fort. Après la première soirée, le président Gino Ste-Marie avait le cœur soulager et comblé. Mais la fin de semaine s’annonce être tout autant rafraichissante que diversifiée avec des artistes de jazz qui se produiront dans des concepts inédits et sur des scènes très variées. À ne pas manquer selon moi, l’artiste montréalais SoCalled, dont plusieurs gais connaissent déjà le nom, qui promet une riche mixture entre le jazz, le pop et la création.

Soirée-bénéfice pour les gais, là là

Malgré tout ce jazz, un des musts de la fin de semaine se déroule à Saguenay, plus spécialement au bar le K-mé-léon de Jonquière. Le bar gai accueillera les amateurs de karaoké local (soirée karaoké au « kamé » à tous les mercredis) sur la scène de leur nouveau k-baret afin de donner une ambiance musicalement riche et variée (en interprètes et en interprétés) à son public. Ce sont donc quelques chanteurs amateurs qui investiront la scène alternative-gaie du boulevard du Royaume ce samedi à compté de 20h30. La soirée sera sans doute bien animée et pourra compter sur une cause qui en vaut la peine pour être vécue, car tous les profits iront à l’organisme LGBT-Boréale afin de lutter contre l’homophobie et l’intimidation, en plus de financer la démystification dans les écoles et entreprises.

Et tellement plus de diversité…

Complexe des genres – Teaser from Virginie Brunelle on Vimeo.

S’il faut absolument faire un choix, commencez votre soirée de vendredi à la salle Multi de Méduse (541 rue de St-Vallier Est) Complexe des genres, de la compagnie Virginie Brunelle, un spectacle de danse qui traite de la quête de l’identité, et poursuivez votre nuit, jeunes universitaires d’entre vous, au party de fermeture de la terrasse du Pub, où tous les ingrédients seront mis en œuvre pour une fiesta digne.

Samedi soir, rendez vous au Théâtre du Conservatoire pour assister à la création des finissants en art dramatique, Le boiteux destin de Brebis Bérubé, écrit par Ionesco, dirigé d’une main mature par Jacques Lessard. Pour terminer la soirée en force, sortez votre plus quétaine habit disco et dirigez vous au Jack Saloon pour prendre part à Boogie Night, une soirée retour dans les années Disco. Dimanche… reposez vous donc !

Photo: La Compagnie Virginie Brunelle (crédit: Patrice Blain)