Une Barbie… drag queen ?

Par  |  Aucun commentaire

Barbie drag queen ou The Blonds Blond Diamond Barbie Doll

Ce n’est pas la première fois que la compagnie Mattel fait appel à des couturiers pour habiller la poupée aux mensurations incroyables. Christian Dior, Karl Lagerfeld, Christian Louboutin ou Jean-Paul Gaultier avaient accepté de se prêter à l’exercice. The Blonds, duo de stylistes new-yorkais auquel on doit récemment des costumes de scène de Lady Gaga ou de Beyoncé, ont proposé une version limitée de Barbie, nommée Blond Diamond Barbie, qui sera vendue 125 dollars.

Selon sa description officielle, cette poupée de collection est « jolie, provocante et magique » et apporte « la plus étincelante splendeur de la mode ». Elle possède « d’appétissants cheveux blonds », un manteau de fausse fourrure de renard, une robe corsetée de strass. Les accessoires incluent – bien sûr – de la joaillerie et des chaussures à paillettes et talons aiguilles. Mais surtout, elle arbore un maquillage prononcé et des faux cils.

Copie d’une création du duo

Un style qui semble inspiré de Philippe Blond, d’où le nouveau surnom de Drag Queen Barbie, qui a très vite surgi dans les médias et les réseaux sociaux. « La poupée repose peut-être vaguement sur Phillippe et le personnage qu’il joue dans notre petite monde Blond », a fait remarquer David, l’autre face du tandem. De fait, la Barbie en question serait plutôt une copie presque conforme de l’une de leurs créations, présentée lors de la collection hiver 2008.

Cathy Cline, vice-présidente marketing pour les marques féminines au sein de Mattel, a justifié cette collaboration dans une entrevue au New York Times : « L’une des meilleures choses avec Barbie, c’est qu’elle continue de repousser les limites. Barbie ne s’inquiète pas de ce que les autres gens pensent. » Barbie Blond Diamond ou Barbie Drag Queen, il n’empêche, vu son prix, ce sont surtout les collectionneurs qui risquent de se l’arracher.