Ce que proposent les partis pour les droits GLBT (2/6) : Québec Solidaire

Par  |  5 commentaires

assemblee_nationale_quebec_solidaire

Manon Massé, féministe, lesbienne et cofondatrice de Québec Solidaire ainsi que candidate dans Sainte-Marie-Saint-Jacques (circonscription qui comprend le Village) se dit « contente » de l’existence d’une politique de lutte contre l’homophobie, mais qualifie de « pinottes » les sept millions de dollars consacrés aux programmes en vigueur. Le cadre budgétaire de Québec Solidaire prévoit, dès la première année d’une prise de pouvoir, une enveloppe supplémentaire de 350 millions de dollars pour soutenir l’ensemble des organismes communautaires, pas seulement ceux qui œuvrent pour les communautés GLBTQ. Ce montant correspond, dit-elle, à ce qui a été calculé par le Réseau québécois de l’action communautaire autonome afin de compenser le sous-financement des organismes.

Selon Manon Massé, il est aussi « urgent » de mettre l’accent sur la lesbophobie (terme absent du plan actuel) et surtout la transphobie, le « parent pauvre » des programmes. Regrettant que la lutte contre l’homophobie repose sur « le bon vouloir » des établissements scolaires, elle propose que chaque élève reçoive au moins une fois durant sa scolarité la visite d’un GRIS.

La plateforme électorale de Québec Solidaire comprend également l’abolition de l’ensemble des barrières légales « pernicieuses et douloureuses » pour le changement de sexe, explique Manon Massé : « Faire ça à des gens pour qui l’identité de genre est claire, c’est de les vouer à une torture inacceptable. Le fait de modifier les règles ne coûte pourtant rien ».

Par ailleurs, en matière de lutte contre le VIH/sida, Manon Massé insiste sur les campagnes de prévention et pointe l’incohérence qu’il y aurait à les supprimer pour raison financière alors qu’« on a dépensé 850 000 dollars pour promouvoir dans les médias la hausse des frais de scolarité ».

Crédit photo : OZinOH

Ce que proposent les autres partis pour les droits GLBT : Parti Québécois, Option Nationale, Parti Libéral du Québec, Coalition Avenir Québec, Parti Vert du Québec.