Jeunesse Lambda : 25 ans de solidarité entre pairs

Par  |  1 commentaire

Jeunesse Lambda fête ses 25 ans

Depuis 25 ans, la manière de vivre son orientation sexuelle a beaucoup changé. Même en trois ans de fréquentation de Jeunesse Lambda, Camille Ménard-Lebel, sa présidente depuis octobre 2011, observe déjà moins d’adolescents en questionnement ou très isolés et davantage de jeunes à la recherche d’un lieu où rencontrer leurs pairs et se renseigner sur les orientations sexuelles en général. « Bien sûr le thème du coming out revient régulièrement, mais ceux sur l’homosexualité dans le monde ou sur les trans sont très suivis, car on n’aborde jamais ces sujets en milieu scolaire », explique l’étudiante de 21 ans originaire d’Ottawa.

L’objectif de Jeunesse Lambda tient en trois points : briser l’isolement des jeunes en leur proposant un milieu sain et sécuritaire et promouvant la santé mentale et physique; démystifier l’homosexualité et ses représentations afin de les accompagner dans leur acceptation; sensibiliser le public aux discriminations et préjugés vécus par les jeunes GLBT.

Trop de commercial, peu d’associatif

Mais le but à terme, affirme Camille Ménard-Lebel, c’est que les jeunes n’aient « pas toujours besoin de Jeunesse Lambda pour avoir une vie sociale ». Une situation qui n’a pas que des désavantages selon elle : « Il arrive que des jeunes viennent six mois et que l’on retrouve après qu’ils ont créé un comité de diversité sexuelle dans leurs écoles, c’est encourageant », se réjouit-elle.

Des thèmes plus légers comme la représentation GLBT dans la musique, les séries, le cinéma sont également très populaires. Mais celui sur le Village suscite également beaucoup de commentaires. « Ce qui ressort de nos discussions, c’est que c’est un endroit commercial avec ses bars, ses saunas. Il n’y a pas de place pour les jeunes de moins de 18 ans », rapporte-t-elle. Plusieurs cafés du Village où ils avaient l’habitude de se réunir après leurs discussions les auraient déjà refusés parce qu’ils ne consommaient pas assez. Elle espère qu’un lieu plus accessible et accueillant pour les jeunes s’ouvrira, peut-être le centre communautaire tant espéré… s’il se construit un jour.

Souper-spaghetti – 25 ans de Jeunesse Lambda

Centre Alexandre-de-Sève
2040, rue Alexandre-de-Sève, Montréal

10$ – Confirmez votre présence à info@jeunesselambda.org