Marche des fiertés de Montréal : bouquet final après une belle semaine

Par  |  Aucun commentaire

Fierté montréal : les gays au rendez-vous

Le rendez-vous avait été donné aux coins de la rue Guy et du boulevard René-Lévesque, à 13h. Comme d’habitude, les motards ont ouvert la manifestation avant de laisser place aux deux présidents d’honneur (le joueur de soccer David Testo et l’homme politique français Jean-Luc Romero) et aux invités spéciaux (la chercheuse Line Chamberland, l’artiste Kat Coric et la militante trans Julie-Maude Beauchesne).

Élections obligent, les principaux partis politiques étaient tous représentés au niveau provincial. Les ministres libéraux Jean-Marc Fournier et Marguerite Blais, le candidat péquiste de Sainte-Marie-Saint-Jacques Daniel Breton, monsieur anti-corruption Jacques Duchesneau (désormais candidat de la CAQ), Amir Khadir et Manon Massé (Québec solidaire) avaient fait le déplacement.

Côté fédéral, Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti Démocratique, et Justin Trudeau (Parti libéral, ci-dessous en photo avec Amir Khadir) s’affichaient en tête du cortège. Le municipal n’était pas en reste, avec le maire de Montréal Gérald Tremblay et sa principale opposante Louise Harel.

Amir Khadir (à gauche, chemise bleue) et Justin Trudeau (à droite, chemise rose)

Si le soleil a joué avec les nuages tout au long des trois heures du défilé, l’ambiance elle est restée bon enfant de bout en bout. La présence de nombreux personnificateurs (notamment la reine Mado) et de garçons dénudés n’a pas occulté les revendications, qu’il s’agisse des droits des trans ou de la lutte contre la hausse des frais de scolarité.

Ce dimanche soir, le traditionnel T-Dance sur la place Émilie-Gamelin devait clore en beauté une Fierté Montréal 2012 qui a tout d’un très bon cru. « Je ne sais pas pourquoi mais cette année, c’est magique ! Quand tu sens que ton travail (quasi une vocation) est utile, quand tu vois les gens émus, quand on te dit merci […] ben ton coeur a juste envie d’exploser d’amour », s’est exclamé Éric Pineault, président de l’événement, jeudi sur Facebook.

Crédit photo : Magazine Être.