Sida : donner la parole au patient

Par  |  Aucun commentaire

Sida : sondage pour en finir avec les effets secondaires

La situation est paradoxale. De l’avis général, jamais la médecine n’a été aussi confiante dans l’espoir de vaincre un jour le VIH/sida et jamais les effets secondaires liés aux traitements actuels n’ont semblé si évitables. Pourtant, chez un nombre important de patients, la médication n’est pas de tout repos.

Les conséquences peuvent se révéler très graves. « Certaines personnes vivant avec le VIH vont jusqu’à modifier elles-mêmes la dose de leur traitement ou carrément se priver de leur médication, et ainsi mettre leur vie en danger, pour éviter de subir les effets secondaires », affirme Réjean Thomas, dans une lettre publique où le directeur de la clinique L’Actuel explique vouloir faire bouger les choses.

18.000 personnes vivent avec le VIH au Québec

Voilà pourquoi un sondage a été lancé, début juillet, pour mieux comprendre les problèmes auxquels les patients doivent faire face ainsi que pour connaître davantage leurs besoins. Il ne reste que quelques jours avant que l’enquête – dont un laboratoire pharmaceutique est partenaire – se termine. Les résultats seront révélés dans les prochaines semaines. Le nombre de personnes ayant déjà répondu au questionnaire restant pour l’heure en deçà des objectifs, Réjean Thomas compte sur la médiatisation de la Fierté de Montréal pour attirer l’attention.

Cette prise de parole apparaît à ses yeux comme un enjeu décisif. « Les patients ont […] la responsabilité de poser des questions et de s’informer des options de traitements disponibles ayant moins d’effets secondaires. Vivre avec le VIH n’est pas un choix, mais décider comment on entend vivre le reste de sa vie l’est », s’exclame Réjean Thomas.

Le médecin en profite également pour rappeler les chiffres spectaculaires concernant le virus : « Au Canada, plus de 58.000 personnes vivent avec le VIH, et environ 51 % d’entre elles font partie de la communauté LGBT. Au Québec seulement, on estime que 18.000 personnes vivent avec le VIH ». Par ailleurs, les dernières études montrent une recrudescence des infections transmises sexuellement et par le sang au Québec.

Pour participer au sondage, vous pouvez composer le (1.800) 404.2464 ou vous rendre sur cliniquelactuel.com ou legerweb.com/vih.

Crédit photo : ttfnrob.