Divers/Cité : 20 ans fêtés en grand

Par  |  Aucun commentaire

Divers/Cité : Mine Vaganti et Mascara en vedette pour la communauté gay

Divers/Cité commence ce soir avec un rendez-vous habituel : le cinéma en plein air, avec cette année la projection du film italien Le premier qui l’a dit, au Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine. Sorti fin 2011 au Québec, déjà présenté au festival image + nation l’an passé, la comédie de Ferzan Özpetek raconte la sortie du placard avortée de Tommaso Cantone (joué par le beau Riccardo Scarmacccio), devancé… par son frère, au grand dam de la famille conservatrice des deux jeunes hommes. Outre la qualité du film, généralement bien vu par la critique, ce long métrage étonne par son sujet abordé, dans un pays connu pour son allergie à la cause homosexuelle.

Pour le reste, les rendez-vous musicaux constituent la plus grande partie de la programmation de ce qui est devenu, depuis quelques années, un festival culturel, laissant de côté la partie marche militante. Le 2 août, place au 1, boulevard des Rêves, décrit par l’organisation comme un « cabaret à ciel ouvert » où se retrouve une dizaine de grandes voix. Marie Denise Pelletier, Stefie Shock, Johanne Blouin et Elizabeth Blouin-Brathwaite font notamment partie des artistes attendus.

Le lendemain, outre l’arrivée des cyclistes partis de Toronto pour l’opération Friends For Like Bike Rally (collecte de fonds pour la lutte contre le VIH/sida), l’électro débarque lors de la soirée Ohh La La !, dès… 15h30, sur la Grande Place, avec des noms connus des clubbeurs : Shawn Riker, Chocolate Puma et Ana Paula.

Le même jour, à partir de 18h, Divers/Cité lancera un nouvel événement queer, Apocalipstik. Orchestrée par Val Desjardins (madame Royal Phoenix Bar) sur la scène Loto-Québec, la soirée verra défiler Fanny Bloom, Foxtrott ou encore les performances alléchantes de l’équipe de Glam Glam productions.

Le samedi 4 août, après le Sunset Party où l’on retrouvera Alyson Calagna, David Herrero et Hector Romero, la 15e édition de Mascara, l’un des plus grands spectacles de drag queen au monde se tiendra sur la Grande Place. Comme d’habitude, la reine Mado animera le tout, avec sans doute des spectateurs venus une nouvelle fois par milliers, malgré le déménagement du spectacle.

Enfin, le dimanche 5 août, le festival fermera ses portes avec, là encore, deux événements musicaux qui ont fait la réputation de Divers/Cité. Dès 15h, les amateurs de house débarqueront au grand party de La Grande danse qui fête cette année ses dix ans, avec Alain Jackinsky, Chus & Ceballas, ou encore le grand David Morales. Dans le même temps, Le Grand bal « réunit danseurs, DJs, divas et rois du disco dans une grande envolée musicale et artistique ». Pour tous les goûts, toutes les couleurs et tous les plaisirs.

Si l’ensemble de ces événements sont gratuits, quelques autres, en salle, font appel au porte-monnaie : Lesbomonde se déroule le 4 août au Cabaret du Mile-End (25 dollars) ; D/C Party, dans la nuit du 4 au 5, au Stereo (68$) ; le DC/Ball la nuit suivante (même endroit, même prix). Stephan Grondin se produira à l’Apollon, le dimanche 5 août (15 dollars).