Village – L’Actuel sur rue ouvre ses portes demain

Par  |  Aucun commentaire

L'Actuel sur rue : nouvelle initiative de Réjean Thomas

Avec l’Actuel sur rue, Réjean Thomas et son équipe entendent ainsi adopter une nouvelle approche qui a fait ses preuves en matière de dépistage et prévention à Barcelone, Amsterdam, Genève ou Paris. Ouvert sur une grande artère (en l’occurrence ici, au 1359 rue Sainte-Catherine, à l’angle de la rue Panet), ce point de service combine une intervention communautaire à un cadre médical. Le lieu, qui se veut chaleureux, doit permettre d’intégrer ou réintégrer les clientèles considérées comme à risques, réticentes à se rendre en milieu hospitalier, où il peut parfois être difficile d’obtenir rapidement un rendez-vous.

Le préservatif, symbole négatif ?

Sur place, une équipe d’infirmiers et d’intervenants communautaires, supervisée par un directeur médical, dispensera ses conseils et offrira des services gratuits de dépistage rapide du VIH et de l’hépatite C, ainsi qu’une vaccination contre les hépatites. Des condoms seront disponibles, de même que des pamphlets pour s’informer sur les nouveaux traitements et les prophylaxies pré et post-expositions sexuelles (PEP et PReP).

Pour Réjean Thomas, une telle structure était rendue nécessaire, compte tenu de la baisse de la vigilance. Il rapportait ainsi au micro de TVA le témoignage d’un jeune homme, pour lequel le condom était passé du symbole de la responsabilité au signe que l’on serait séropositif. Alors qu’il est normalement conseillé aux hommes ayant de multiples partenaires de se faire dépister régulièrement durant l’année, le docteur martèle une statistique effarante : 25 % des Québécois atteints du VIH/sida ignorent leur statut sérologique. Ils seraient responsables de la moitié des quelque 4 à 600 nouvelles infections par an.

L’Actuel sur rue est ouvert tous les jours, sauf le mercredi, de 10h à 16h les lundis et mardis, de 14h à 20h les jeudis et vendredis, de midi à 17h en fin de semaine. Plus de renseignements : lactuelsurrue.com

Crédit photo : Damián Siqueiros.