Officiel: le mariage gai bientôt voté en France

Par  |  Aucun commentaire

Jean-Marc Ayrault : le mariage gay en France, c'est pour bientôt

Il n’y a pas si longtemps que cela, lorsqu’on parlait avec des militants GLBT français, on avait l’impression que le mariage gai n’était pas près de devenir une réalité dans le « pays des droits de l’homme ». C’était presque la résignation qui régnait, renforcée par le refus de la droite, au pouvoir ces dix dernières années avec Jacques Chirac puis Nicolas Sarkozy à sa tête, à franchir le Rubicon.

La victoire du socialiste François Hollande, lors de l’élection présidentielle en mai 2012, puis celle de la gauche en juin pour renouveler les députés de l’Assemblée nationale, ont changé la donne. Promis pendant les deux campagnes par les socialistes, l’adoption et le mariage pour les couples de même sexe seront votés lors du premier semestre 2013.

Débats houleux en vue

« Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent aussi. Des aspirations nouvelles s’affirment. Le gouvernement y répondra, au nom du principe d’égalité », a déclaré Jean-Marc Ayrault, au cours de son discours de politique générale devant les députés de l’Assemblée nationale.

La gauche détenant la majorité absolue, l’issue positive du vote semble acquise. Pour autant, la droite a déjà annoncé être contre ce projet de loi. Les observateurs s’attendent à des débats houleux et tendus, alors que les associations familiales dites traditionnelles ont fait part récemment de leur mécontentement. En 1998, les discussions et les manifestations autour du Pacte civil de solidarité (PACS) avaient donné lieu à des débordements homophobes, dans les rues comme au sein de l’Assemblée nationale.

En cas d’adoption du projet de loi, la France deviendrait le septième pays de l’Union européenne à donner ces droits aux GLBT, après le Danemark, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal. Ailleurs sur le continent, la Norvège et l’Islande en ont fait de même. Dans le reste du monde, le Canada, l’Afrique du Sud et l’Argentine ont légiféré en ce sens (tout comme certains Étas américains et la ville de Mexico).

Crédit photo : jmayrault.